REF, XRF, DCS, XLX quelle est la différence?

Voici une question qui revient souvent chez les nouveaux arrivants dans le Dstar : quelle est la différence entre tout ces types de réflecteurs ? Au travers de cet article nous allons essayer d’éclaircir et démystifier la chose.

Qu’est ce qu’un réflecteur ?

Pour commencer faisons un petit rappel sur ce qu’est un réflecteur. Un réflecteur est un logiciel informatique tournant sur un ordinateur auquel aucune radio n’est reliée, le plus souvent c’est un serveur dans un centre de données, au quel les relais et hotspots se connectent. Un réflecteur peut être vu comme un serveur de conférence audio.

Chaque réflecteur possède différents modules identifiés par des lettres. Ces modules peuvent être considérés comme des salons de discussion au sein du serveur de conférence. Les relais et hotspots se connectent à un module d’un réflecteur. Dès que quelqu’un émet sur un relais ou hotspot connecté au module d’un réflecteur cette transmission est relayée vers tous les autres relais et hotspots connectés au même module. La transmission est réfléchie vers les relais/hotspots connectés au même module, d’où le nom de réflecteur.

Bien, maintenant que nous savons ce qu’est un réflecteur, quelle est la différence entre toutes ces sortes de réflecteurs? Et bien, il n’y en a pas, du moins pas pour les utilisateurs coté radio.

Les différents systèmes de réflecteurs

REF

Les premiers réflecteurs étaient les REF. Une liste de ces réflecteurs est disponible ici . Afin de transporter le flux de données voix Dstar sur internet le logiciel utilisé pour faire tourner un réflecteur REF utilise un protocole réseau appelé DPlus. Les relais et hotspots se connectant à un REF doivent donc gérer ce protocole. Pour pouvoir les utiliser, les réflecteurs REF nécessitent d’être enregistrés, mais ceci fera l’objet d’un article ultérieur.

Pour connecter un relais à réflecteur REF vous devez envoyer via votre radio la commande REFxxxaL en remplaçant xxx par le numéro du réflecteur souhaité et a par le module. Exemple: REF084CL connectera le relais au REF084 module C.

XRF

Le deuxième type de réflecteurs qui a vu le jour fut les réflecteurs XRF. Ces réflecteurs sont listés ici . Le logiciel employé pour faire tourner un réflecteur XRF utilise le protocole résau Dextra pour transférer les données de et vers les relais. Pour connecter un relais à un réflecteur XRF vous devez envoyer la commande XRFxxxaL en remplaçant xxx par le numéro du réflecteur souhaité et a par le module; Exemple: XRF208CL connectera le relais au XRF208 module C.

DCS

Les réflecteurs DCS sont arrivés plus tard et ont étés développés en Allemagne. C’est/c’était un système centralisé géré par des OMs allemands. Si vous souhaitiez créer un réflecteur vous deviez donner un accès administrateur total sur votre serveur à un OM qui installait alors le logiciel pour vous. Plutôt étrange et risqué.

Bien sur les réflecteurs DCS ont également amenés leurs propre protocole réseau tout simplement nommé  » DCS « . Il y a peu, les OMs allemands ont décidés que cela ne les amusait plus et ont tout simplement jeté les clés. Heureusement il fut repris par d’autres OMs.

Pour connecter un relais à un réflecteur DCS vous devez envoyer la commande DCSxxxaL en remplaçant xxx par le numéro du réflecteur souhaité et a par le module; Exemple: DCS208CL connectera le relais au DCS208 module C.

XLX

Nous avons vu tout les différents type de réflecteurs « historiques » et vous vous dites sans doute « OK, les réflecteurs XLX sont tout simplement des réflecteurs avec un autre protocole réseau ». Et bien non, continuez la lecture 🙂.

Le logiciel utilisé pour faire tourner un réflecteur XLX gère les trois protocoles précédents DPlus/REF, Dextra/XRF et DCS, ainsi que son propre protocole qui est uniquement utilisé pour interconnecter les réflecteurs entre eux. En aparté, les réflecteurs XLX sont très versatiles et peuvent aussi être utilisé en DMR et Fusion avec gestion du transcodage audio. Afin de rester succinct nous n’aborderons pas ce sujet ici.

Les réflecteurs XLX, gérant les 3 protocoles, a, de ce fait, amené pas mal de méprises au début et a déboussolé les novices en DStar. Certains sysops, montant des réflecteurs XLX, ont tout simplement détournés des numéros de réflecteurs existant déjà sur les systèmes XRF et DCS, causant des ambiguïtés. De facto, on ne savait pas si le réflecteur où on souhaitait se connecter était vraiment celui que nous voulions. Mais cela tend à se résoudre, car de plus en plus de réflecteurs ont migré vers le logiciel XLX.

Admettons que vous souhaitiez vous connecter aux réflecteurs XLX208 module C. En suivant les exemples précédents vous allez penser qu’il vous suffit d’envoyer la commande XLX208CL. Cela marchera sur certains relais mais la plupart du temps ne vous mènera nul part. Il vous faudra envoyer la commande XRF208CL ou bien DCS208CL. Ces deux commandes vont connecter votre relais au XLX208 module C, la première en utilisant le protocole Dextra et la seconde en utilisant le protocole DCS.

Si deux relais distincts sont connectés au même module, mais l’un via le protocole Dextra et l’autre en DCS, le logiciel XLX fera la conversion de protocole entre les deux. En d’autres termes un relais connecté en Dextra entendra les transmissions du relais connecté en DCS et vis versa.

Conclusion

Nous avons donc vu qu’il existe différents types de réflecteurs. Ces réflecteurs se différencient uniquement par le logiciel employé pour les mettre en place ainsi que par les protocoles réseaux employer pour transporter le flux DStar sur internet. Une fois que la transmission arrive sur la voie radio, ce sera du DStar pur et simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *